Accoucher avec ou sans péridurale ? Vous hésitez

Depuis quelques temps, vous ressentez l'envie d'accoucher sans péridurale. Votre désir est un mélange d'instinct maternel, de recherche de liberté et autres raisons personnelles. Pourtant, même si vous êtes physiologiquement constituée pour le faire : l'angoisse de souffrir, la peur de l'inconnu et la crainte de perdre le contrôle, vous font douter de votre capacité à donner la vie.

VOTRE choix est le meilleur, quel qu'il soit

Sachez tout d'abord qu'il est impossible de prévoir à l'avance si vous la demanderez ou non, pour différentes raisons :

- Comme nous ne sommes pas égales face à la douleur, vous ne pouvez pas vous baser sur l'expérience d'une autre femme pour planifier la votre.

- De nombreux facteurs auront une influence sur le déroulé du jour J : le personnel présent, votre fatigue, la durée du travail, la position de votre bébé…

 

En fait, accoucher revêt une part de mystère où un choix arrêté n'a pas sa place. Partant de ce principe, la démarche à privilégier est de vous préparer mentalement et physiquement pour essayer de faire sans péridurale, tout en vous réservant le droit de la demander, sans culpabiliser, se sentir honteuse ou le vivre comme un échec.

Si vous êtes déterminée à faire sans péridurale, il faut savoir qu'au plus haut des contractions, réussir à dire « non, je continue encore sans », quand le corps médical vous la propose, est extrêmement difficile à faire. Face à cette peur de la douleur (qui tétanise souvent plus que la douleur elle-même), on perd souvent de sa motivation.

 

Faut dire que habituellement quand on a mal, on croit être en danger. A l'inverse, lors d'un accouchement la douleur à tendance à sécuriser la maman et son bébé. En effet, c'est grâce aux maux qu'elle ressent, que la maman va instinctivement :

  • adopter la meilleure position pour faciliter le travail.
  • émettre des sons – tantôt grave tantôt aigus – pour se détendre.
  • pousser à son rythme, minimisant le risque de déchirures.

 

Alors, pour se préparer à accoucher au naturel, il faut apprendre à accueillir la douleur comme une alliée, en se souvenant que la décision finale vous appartient.

 

Voici quelques pistes pour vous préparer à accoucher sans péridurale.